Oui, il fallait fêter les départs en bleus de Messieurs Omeyer et Narcisse. Ils ont d'ailleurs terminer sur un match plein en grands champions qu'ils sont. Par contre, il me semble qu'un autre champion ait été oublié, un certain Jérôme Fernandez. Or, ce grand oublié de la fête tricolore vient ce samedi à Bougnol. Ca serait sympa qu'on lui réserve une "standing ovation" à la hauteur de sa carrière en bleu. Ce n'est que mon avis...

A part çà, reste 17 jours à attendre...